Le crowdfunding au secours des châteaux en péril

 |   |  506  mots
Le crowdfunding à la rescousse du patrimoine français! Trois châteaux vont faire appel à la générosité des internautes pour financer leurs travaux de rénovation. Les châteaux de la Bussière (Loiret), de Gizeux (Val-de-Loire) et de Caumale (Armagnac) ont en effet lancé un appel au don sur le site de financement participatif MyMajorCompany. Ils sont aidés par l\'association américaine de protection du patrimoine français et américain, la French Heritage Society (FHS) qui a été créée en 1982. Le budget recherché par chacun des châteaux (2.000 euros) semble très limité compte tenu des frais réellement nécessaires. Mais en réalité, ils espèrent que les mécènes iront au-delà, comme c\'est déjà le cas pour le château de Caumale. En échange de ces dons, les châteaux proposent des cadeaux, très souvent en nature: des places gratuites, des visites exclusives, des dégustations, des nuits en chambre d\'hôtes... La raison de la faiblesse du montant demandé est simple: pour s\'assurer de toucher les fonds, les sociétés gestionnaires de ces monuments doivent franchir le seuil annoncé dans leur appel au don. Faute de quoi, les donateurs se verront restituer leur argent. Le château de la Bussière cherche un traitement contre un champignonL\'édifice du 17e siècle se dit \"confronté au fléau de la mérule, un champignon qui ronge les édifices\". Ce champignon est apparu au terme d\'un important chantier de restauration des 500 m² de combles. Les fonds récoltés serviront donc à lutter contre ce champignon, en achetant et en appliquant un traitement sur toutes les structures du château. Une partie des fonds sera également utilisée pour restaurer une sculpture d\'un lion en terre cuite du XVIIème siècle\". L\'appel au don a d\'ores et déjà atteint 47% du budget escompté, à savoir 2.000 euros. Le château de Gizeux fait un cartonLe monument a largement dépassé son budget avec près de 3.490 euros récoltés. Ce château exploité par la famille Laffon est un des plus grands du Val-de-Loire. La famille de Laffon, qui habite et fait vivre le monument, veut restaurer la galerie des châteaux, qui est classée. Le château de Caumale veut s\'offrir un nouveau plancherCe château gascon n\'a pour le moment atteint que 71% de son objectif de levée de fonds. Et pourtant, cet édifice médiéval remanié au XVe et au XVIe siècle souffre d\'une toiture en très mauvais état. De nombreuses infiltrations d\'eau ont lourdement endommagé l\'intérieur de l\'édifice. \"Après une première campagne de restauration pour mettre le château hors d\'eau, l\'objectif de cette nouvelle campagne est la restauration des immenses planchers du grenier afin de transformer cet espace sous les toits en salles d\'expositions ouvertes au public\", est-il écrit sur la page de MyMajorCompany.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :