Le « Financial Times Deutschland » devrait cesser de paraître

Son sort doit être tranché ce mercredi lors d\'un conseil d\'administration. Douze ans après son lancement en fanfare pour rivaliser avec le puissant « Handelsblatt », le « Financial Times Deutschland » devrait cesser de paraître. Son éditeur, Gruner + Jahr, filiale de Bertelsmann, aurait décidé de mettre un terme à cette aventure coûteuse. Diffusé à 102.000 exemplaires, le quotidien économique allemand aux pages saumon, cousin de la bible de la City, a toujours été déficitaire et devrait terminer sur une perte de 10 millions d\'euros. Les pertes cumulées depuis 2000 sont estimées à 250 millions d\'euros. Le groupe britannique Pearson, éditeur du « FT », était sorti du capital de la joint-venture en 2008.Seul Capital serait conservé Propriétaire en France de Prisma, qui édite enre autres les magazines Voici, VSD, Geo et Capital, le groupe Gruner + Jahr s\'apprêterait à « se retirer très largement de l\'activité des médias économiques. Le comité de direction a décidé d\'arrêter le Financial Times Deutschland et de mettre en vente les magazines Impulse et Börse Online » affirme le journal « Frankfurter Allgemeine Zeitung » sur son site internet. Seul le mensuel Capital serait conservé. Les journaux économiques du groupe emploient environ 350 personnes outre-Rhin. L\'Allemagne, premier marché de la presse imprimée en Europe, notamment grâce à ses quotidiens locaux, a longtemps semblé épargnée par la tempête qui balaie le secteur, sur fond de mutation technologique et de bouleversements des usages, jusqu\'à récemment. Le mois dernier, l\'agence de presse DAPD a déposé son bilan et la semaine dernière, un autre quotidien, le vénérable « Frankfurter Rundschau »  de centre gauche s\'est déclaré en faillite.  

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.