Les voitures chinoises devraient bientôt débarquer en France

Les premières tentatives s\'étaient soldées par un échec cuisant. Mais, si cette fois, c\'était la bonne? Les voitures chinoises pourraient bientôt débarquer dans l\'Hexagone. La marque Qoros arriverait probablement en France en 2014, selon le  magazine automobile Auto Plus. Fruit d\'une association à 50-50 entre le constructeur automobile chinois Chery et la holding financière Israel Corp, cette nouvelle marque doit présenter son premier modèle lors du prochain Salon de Genève, début mars, selon le site spécialisé Automotive News China. Il s\'agira d\'une berline compacte qui devrait être introduite en Chine et sur certains marchés d\'Europe simultanément, fin 2013. Deux autres modèles suivront en 2014, dont un véhicule de loisirs. Qoros a recruté une équipe internationale pour concocter des modèles au goût européen. La marque compte produire initialement 150.000 véhicules par an.Premier exportateurChery est certainement l\'un des constructeurs les plus à même de réussir le pari européen. Il est en effet le premier exportateur automobile chinois. Ses exportations ont bondi de 22% sur neuf mois à 149.490 unités. Les ventes hors de Chine (principalement en Iran et en Russie) ont représenté 42% des volumes du constructeur en septembre dernier. Pour s\'ouvrir le marché latino-américain, Chery va s\'implanter au Brésil à compter de la fin 2013. L’usine brésilienne de Chery, dans l\'Etat de Sao Paulo, a nécessité un investissement de 2,5 milliards de yuans (environ 310 millions d’euros) pour fabriquer 150.000 véhicules par an, selon Automotive News China.Subventions de l\'EtatChery, qui vient de s\'associer avec Jaguar Land Rover (JLR, groupe indien Tata) en Chine pour produire conjointement des véhicules, a de l\'argent grâce... à l\'Etat chinois! Sans les subventions accordées par l’Etat, le groupe Chery aurait subi d’importantes pertes en 2009 et 2010. En effet, le constructeur a dégagé un bénéfice de 66 millions de yuans (8 millions d\'euros) en 2009 et de 240 millions en 2010, mais a reçu des aides de 633 millions et de 1,12 milliard respectivement, d\'après l\'agence Reuters. Si la marque Chery est la sixième sur le marché chinois, ses autres labels ne se vendent toutefois pas très bien. Sa marque prétendument haut de gamme Rich (!), aux modèles très clinquants, est un échec (722 voitures vendues en octobre en Chine seulement).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.