en bref

2 mn

Sarkozy prolonge le sommet de Copenhague à l'ÉlyséeAprès l'échec du sommet de Copenhague, le président de la République reçoit aujourd'hui les principales organisations non gouvernementales et des personnalités investies dans la lutte contre le changement climatique qu'il avait déjà reçues le 10 décembre. Il « dressera le bilan de l'action récente de la France dans la lutte contre le changement climatique et évoquera toutes les suites qu'il entend donner à l'accord de Copenhague afin de prolonger l'engagement de la France dans ce domaine ».Taxe professionnelle : les régions critiquent une ultime modification de la réformeL'Association des régions de France (ARF) a accusé hier le gouvernement de remettre en cause la territorialisation de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) réclamée par les élus locaux. Une territorialisation destinée à compenser en partie la taxe professionnelle (TP). Cette protestation intervient après que le gouvernement a modifié en partie la réforme de la TP, vendredi à l'Assemblée nationale, lors de l'adoption du projet de budget 2010 par les députés. Comme le souhaitait le Sénat, Éric Woerth, le ministre du Budget, a réintroduit une part de péréquation dans la répartition de la future CVAE. Pour y parvenir, il a présenté un amendement pour « mettre en péréquation le quart de la CVAE perçue par les régions et départements ».Opposition massive à la réforme de la formation des enseignantsLe Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche (Cneser) a voté massivement contre (35 voix contre, 3 pour, et une abstention) le projet de circulaire de cadrage des futurs masters des métiers de l'enseignement. « C'est un revers pour le gouvernement », selon Stéphane Tassel, du Snesup-FSU. Mais le Cneser étant une instance consultative, rien n'empêche le gouvernement de maintenir son projet. Chantal Demonque, du Sgen-CFDT, estime « imprévisibles des mouvements spontanés en janvier ».dépêchesRetraite. Les ministres Xavier Darcos (Travail) et Éric Woerth (Budget) ont décidé de prolonger d'un an le dispositif de retraite progressive, jusqu'au 31 décembre 2010. Il permet à un assuré âgé de plus de 60 ans de cumuler une activité à temps partiel avec une fraction de sa retraite. Il est ouvert aux assurés disposant d'au moins 150 trimestres d'assurance vieillesse. Depuis la loi de 2003, les cotisations acquittées au titre de l'activité partielle permettent d'améliorer les droits à la retraite de l'assuré. 2.015 assurés ont bénéficié de ce dispositif au régime général entre sa création et le 31 décembre 2008, dont 998 au titre de l'année 2008. La prolongation fera l'objet d'un décret qui sera publié dans les prochains jours.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.