En bref

 |   |  149  mots
Les investissements réalisés cette année dans des fermes éoliennes, principalement par China WindPower Group, l'espagnol Iberdrola et l'américain Duke Energy, devraient s'élever à 65 milliards de dollars (48 milliards d'euros). Ils devraient accroître la capacité installée de 9 %, avec 41 gigawatts (GW) supplémentaires (l'équivalent de 34 centrales nucléaires). En 2009, 63 milliards de dollars (46 milliards d'euros) ont été investis dans l'éolien (dont un tiers en Chine), pour atteindre une capacité installée de près de 158 GW. L'italien Enel, le français Saint-Gobain, l'espagnol Red Electrica de Espana et le marocain Nareva Holding figurent désormais parmi les 16 entreprises partenaires du projet Desertec, aux côtés de nombreuses sociétés allemandes. Ce projet de 400 milliards d'euros vise à créer d'ici quarante ans un réseau de centrales solaires et éoliennes en Afrique du Nord susceptible de fournir, à terme, 15 % de la consommation électrique européenne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :