Lockerbie : lettre de sénateurs américains à Kadhafi

 |   |  119  mots
Un an après la libération par l'Écosse du Libyen Abdelbaset al-Megrahi, condamné en 2001 pour l'attentat en 1988 contre un avion de la compagnie américaine Pan Am, qui a explosé au-dessus de Lockerbie (Écosse), faisant 270 morts, quatre sénateurs américains ont écrit vendredi aux dirigeants de la Libye, de l'Écosse et du Qatar demandant une enquête sur d'éventuelles pressions commerciales ayant mené à cette libération. Ils mettent en doute les raisons médicales invoquées par le gouvernement écossais (un cancer en phase terminale), alors qu'Al-Megrahi est toujours en vie. Le courrier rappelle que le Qatar avait octroyé en 2008 d'importantes aides publiques à l'Écosse avant de demander en 2009 la libération du Libyen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :