Florange : ArcelorMittal dit ne pas avoir connaissance des offres évoquées par Montebourg

 |   |  332  mots
Arnaud Montebourg était monté au créneau mercredi, à dix jours de la date butoir imposée par Mittal pour présenter des offres de reprise de la filière liquide de Florange. Lors de la séance des questions au gouvernement du 21 novembre, le ministre du Redressement productif a évoqué deux «offres et marques d\'intérêts», sur un périmètre plus vaste que prévu.  ArcelorMittal dit ne \"pas en avoir connaissance\"Mais la réponse du géant de l\'acier sème le doute. Jeudi, ArcelorMittal a affirmé  n\'avoir \"pas connaissance\" des deux offres de reprise de son site de Florange évoquées la veille. \"Nous considérons que le moment est venu de demander à Mittal de faire bouger sa position pour qu\'enfin nous puissions sauver ensemble l\'acier français et son meilleur symbole, les hauts fourneaux de Florange\", avait avait pourtant exigé le ministre du Redressement productif devant l\'Assemblée nationale, en réponse à une question du député communiste du Puy-de-Dôme, André Chassaigne.Deux noms circulent pour la repriseLe nom de ces deux mystérieux repreneurs potentiels n\'a pas été évoqué. Deux noms ont toutefois circulé. Selon France Inter, seraient en lice le Russe Severstal et une société française non-identifiée. Le Monde confirmait de son côté la piste du Russe tout en évoquant Ascometal en ce qui concerne la piste française.>> Qui est le russe Severstal, cette «étoile du Nord» qu\'on dit intéressée par Florange?628 emplois en jeu pour la filière liquideIl y a près de deux mois, AreclorMittal avait annoncé la fermeture des hauts fourneaux de l\'usine, mais avait toutefois \"accepté la demande du gouvernement français pour que celui-ci recherche un repreneur pour la phase liquide de Florange au cours des 60 prochains jours\". Si la filière liquide était reprise, ce sont jusqu\'à 628 emplois qui pourraient être sauvés sur les 2.500 emplois que compte Florange.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :