La France propose des chars Leclerc d'occasion à la Colombie

1 mn

DéfenseEt si le char Leclerc se trouvait une seconde jeunesse à l'international sur le marché de l'occasion. En tout cas, c'est le pari de la France, qui propose, depuis 2008, le char de combat fabriqué par Nexter à plusieurs pays, dont trois sont intéressés. C'est dans ce contexte que Paris vient de remettre à la Colombie une offre portant sur la vente de 30 à 40 Leclerc de l'armée de terre qui devront être modernisés, selon plusieurs sources concordantes. Ces chars, qui ne sont plus en service opérationnel au sein de l'armée de terre, sont actuellement « sous cocon » (c'est-à-dire gardiennés pendant deux ans sous hydrométrie contrôlée pour éviter l'altération de l'électronique). Le Leclerc, qui a été jusqu'ici vendu à 450 exemplaires aux seuls Émirats arabes unis avec, à la clé, un désastre et un scandale financier immense, est en concurrence avec le char américain Abrams (General Dynamics).40 chars d'occasionLa France disposerait d'une quarantaine de chars d'occasion à vendre sur les 101 chars mis « sous cocon ». Une autre quarantaine d'exemplaires sont par ailleurs destinés à alimenter le parc en pièce de rechanges. Au total, l'armée de terre dispose de 355 Leclerc. Leur vente permettrait de dégager quelques marges de man?uvre dans le budget de l'armée de terre, qui vient de commander 53 véhicules à haute mobilité (VHM) au suédois Hägglunds AB, filiale du britannique BAE Systems. Il s'agit, a précisé mardi le ministère de la Défense, « d'une première tranche d'un marché d'un montant global de 220 millions d'euros notifié par la Direction générale de l'armement à la société suédoise ». Michel Cabirol

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.