À chacun son caprice

 |   |  363  mots
Le 26 janvier, les regards seront tournés vers New York pour deux ventes importantes d'art ancien. Nul doute que certaines des peintures qui y seront présentées se retrouveront sur des stands d'antiquaires de la foire Tefaf à Maastricht, dans la seconde quinzaine de mars, mais à des prix supérieurs à leurs adjudications new-yorkaises.Sotheby's frappe fort en dispersant dans la soirée la collection personnelle de J. E. Safra, un ensemble que ce dernier a réuni avec un oeil avisé entre 1988 et 2001. Ces cinquante-neuf tableaux sont issus des écoles italienne, hollandaise et française et sont représentatifs d'une grande variété de styles et de genres. La vacation réunit notamment deux caprices avec ruines antiques de Giovanni Paolo Panini, sujets qui firent la renommée de l'artiste dans la Rome du XVIIIe siècle.Les deux toiles proposées furent conçues comme des pendants mais, après avoir été séparées, elles ne furent à nouveau réunies que grâce à deux acquisitions successives par J. E. Safra dans les années 1990. L'une d'entre elles devrait parler aux amateurs et musées français puisqu'elle convoque notamment la Maison carrée de Nîmes et le pont du Gard (estimation 1-1,5 million de dollars). Autre tableau magistral, une scène de genre typiquement hollandaise de Hendrick Maertensz Sorgh, datant de 1611 (estimation 2-3 millions de dollars). La vente Christie's peut, quant à elle, s'enorgueillir de proposer une vue de Venise de Luca Carlevarijs sur laquelle l'on reconnaît le palais des Doges et la Pointe de la douane. Mais cette oeuvre du maître qui a influencé Canaletto est peut-être trop généreusement estimée de 3,5 à 4,5 millions de dollars. La maison de ventes, propriété de François Pinault, offre un bel ensemble de 75 lots très éclectiques, avec notamment Cranach, Rubens ou Fragonard. À noter aussi trois toiles de Gérôme, dont la rétrospective s'achève au musée d'Orsay le 23 janvier. Ces tableaux parfois mièvres pourraient séduire des Américains particulièrement friands des oeuvres de ce peintre pompier de la fin du XIXe siècle. Annette Linderwww.sothebys.com et www.chrities.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :