Gasquet, un blanchi à Miami

 |   |  419  mots
Le dossier est clos, mais Richard Gasquet n'échappera pas à une piqure de rappel. Définitivement disculpé par le Tribunal arbitral du sport mi-décembre, le Biterrois de 23 ans revient cette semaine à Miami, lieu de son contrôle antidopage positif il y a an. Le début d'un long chemin de croix pour l'ancien n°1 tricolore, confondu pour d'infimes traces de cocaïne dans son organisme. Suivront des mois de bataille judiciaire pour prouver la contamination par des baisés échangés avec une certaine Pamela au Set, une boîte de nuit de Miami. Si la ligne de défense a payé auprès de la Fédération internationale, la plainte de Gasquet pour administration de substance nuisible a elle été classée sans suite. Peu importe pour le joueur, trop heureux de clore enfin l'affaire...Alors, un an après, Miami ? « Cet endroit n'est pas vraiment lié à ce que je peux appeler le meilleur souvenir de ma carrière, a-t-il confié au ? Parisien-Aujourd'hui en France ?. Le meilleur moyen d'oublier est réaliser un bon tournoi. » Problème : l'actuel 74e mondial, qui affrontera le Belge Olivier Rochus au premier tour, n'a remporté qu'un seul de ses sept derniers matchs. Une victoire décrochée aux forceps contre le vétéran espagnol Carlos Moya (33 ans), alors classé au-delà de la 500e place mondiale. « Je pourrai dire à la fin de ma carrière que je l'ai battu au moins une fois », avait alors lâché l'ex-numéro 7 mondial, se contentant de bien peu.Le début de l'année du renouveau avait pourtant été prometteur avec un quart de finale à Brisbane et une finale à Sydney en janvier. Mais depuis, plus rien ou presque. Battu d'entrée au premier tour de l'Open d'Australie, il a subi le même sort à Indian Wells et la semaine passée au challenger de Sunrise, le tout après avoir zappé une partie de sa tournée sud-américaine pour cause de déchirure au dos. Sa récente collaboration avec le coach argentin Gabriel Markus, ex-mentor de Nalbandian ou de Coria, tarde donc à porter ses fruits. prédictionPrivé de compétition entre avril et août 2009, Gasquet doit pourtant profiter des prochains tournois pour grimper rapidement dans la hiérarchie. Et réaliser sa prédiction de début de saison : « J'étais 19e mondial avant mon arrêt. Je suis certain de retrouver le Top 20 cette année. » Chiche ? S. C. afpEx-7e mondial, Richard Gasquet pointe aujourd'hui à la 74e place.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :