La régulation financière en apesanteur

 |   |  188  mots
Lors du Sommet de Washington de novembre 2008, la régulation monopolisait 38 des 47 dossiers mis sur la table. Dix-huit mois plus tard, il faut se demander si une régulation financière harmonisée n'est pas incompatible avec la réalité, s'interroge Nicolas Véron, économiste chez Bruegel. De fait, l'interdiction unilatérale des ventes à découvert à nu que vient d'instaurer l'Allemagne a souligné l'absence de coordination, y compris au sein de l'Europe. Bruxelles a ouvert une consultation sur cette question, mais les britanniques ne veulent pas être bridés dans ces opérations de marché. Des désaccords entre anglo-saxons et Europe continentale subsistent aussi sur la régulation des hedge funds alors que le Parlement européen devrait voter le 7 juillet un projet de directive européenne. Concernant la supervision, l'Europe est divisée sur le contenu des pouvoirs de la future autorité financière européenne, l'Esma. Quant aux agences de notation, elles seront mieux encadrées aux États-Unis par la loi de régulation que le Congrès est en train de voter. En Europe, leur supervision devrait être assurée par l'Esma. M. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :