Jérôme Cahuzac réentendu par les députés

Et de deux ! Jérôme Cahuzac doit être réentendu, ce mardi 23 juillet, par la commission parlementaire enquêtant sur son affaire de fraude fiscale. Une convocation qui survient à la suite de nouveaux éléments apparus lors de l\'audition de son ancien ministre de tutelle, Pierre Moscovici, le 16 juillet dernier.L\'audition doit commencer à 17h15. L\'ex-ministre du Budget sera notamment questionné sur son éventuelle présence à une réunion s\'étant tenue à l\'Elysée le 16 janvier 2013, évoquée par le ministre de l\'Economie lors de son passage devant la commission le 16 juillet dernier. Une rencontre durant laquelle Pierre Moscovici aurait abordé avec le président de la République et le Premier ministre la possibilité d\'interroger directement la Suisse sur l\'existence ou non d\'un compte helvétique ayant appartenu à Jérôme Cahuzac.La \"muraille de Chine\" remise en question Or, d\'après le ministre de l\'Economie, Jérôme Cahuzac, lui-même, aurait assisté à cette réunion. Une information qui contredit l\'idée qu\'une \"muraille de Chine\" ait bien été - comme l\'affirme le gouvernement - érigée autour de l\'ancien ministre par Bercy, dès le 10 décembre 2012,  pour le tenir à l\'écart des investigations le concernant.Lors de sa première audition, le 16 juin dernier, Jérôme Cahuzac avait pourtant affirmé que Pierre Moscovici ne l\'avait \"jamais informé de cette procédure\". L\'ancien député du Lot-et-Garonnne, qui a démissionné du gouvernement le 19 mars dernier et avoué avoir possédé un compte en Suisse le 2 avril, a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale.___>>> VIDEO (Re)voir l\'audition du 26 juin dernier de Jérôme Cahuzac (AN-TV)  

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.