Colère du Sénat contre la restauration

1 mn

Les sénateurs haussent le ton contre les restaurateurs. La commission des Finances, présidée par Philippe Marini, a voté à l'unanimité un amendement au projet de budget 2010 visant à rétablir le taux de TVA sur la restauration à 19,6 %, contre 5,5 % depuis le 1er juillet. Il ne s'agit que d'un avertissement pour les restaurateurs car l'amendement n'a pratiquement aucune chance d'être voté en séance. Même si les députés socialistes « invitent les parlementaires UMP à ne pas se contenter de grognes symboliques en commission et à confirmer leur vote dans l'hémicycle ».Les sénateurs ont déjà, à plusieurs reprises, relayé la colère de leurs électeurs aux représentants des restaurateurs. Les clients se plaignent de ne pas constater de répercussions de la baisse de la TVA sur les prix de vente des restaurateurs. Selon l'Insee, les additions ont diminué de 1,46 % entre le 1er juillet et le 30 octobre, au lieu des 3 % attendus. Les menus d'hiver des restaurateurs ayant été mis en place, il est de plus en plus difficile de comparer l'évolution des prix de vente. Selon les professionnels, les baisses de prix ont été largement appliquées par les chaînes de restauration tandis que peu d'indépendants ont bougé leurs prix.La présidente de l'Umih ? principal syndicat de restaurateurs ?, Christine Pujol, redoute la remise en cause de la TVA à taux réduit. Elle rappelle que le contrat d'avenir signé par les restaurateurs prévoit aussi des négociations avec les syndicats sur les salaires. Elles doivent aboutir avant le 30 novembre. Les restaurateurs vont devoir se montrer généreux pour redorer leur blason. D'autant qu'ils sont trop souvent montrés du doigt dans l'emploi des sans-papiers. H. D.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.