free promet de faire mieux

 |   |  149  mots
Free Mobile, le futur quatrième opérateur qui a obtenu vendredi dernier la dernière licence 3G, a pris des engagements supérieurs aux minima imposés dans l'appel à candidatures en matière de déploiement du réseau. Sa maison mère Iliad, qui contrôle le fournisseur d'accès à internet Free, a en effet promis de couvrir 27 % de la population métropolitaine en 3G à fin 2012, contre 25 % demandés, puis 75 % en 2015 (pour la voix et 69 % pour les données), une étape intermédiaire non prévue par l'Arcep. À l'horizon 2018, Free Mobile s'estime en mesure de couvrir 90 % de la population pour le service voix et 83 % pour le service de données, à comparer aux 80 % et 60 % requis au minimum, respectivement. L'Arcep a prévenu qu'elle se livrerait à un « contrôle attentif » du respect de ses engagements par le nouvel entrant, qui doit lancer son service au plus tard en janvier 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :