Fin d'année en fanfare pour Maurel & Prom

 |   |  288  mots
+ 4,15 %Maurel & PromProm semble déterminée à mieux terminer l'année qu'elle ne l'avait commencée. La junior pétrolière s'est adjugé hier la plus forte progression du SRD avec un gain de 4,15 % à 12,54 euros. Ce sursaut de fin d'année lui permet de porter à 53 % sa progression depuis le début de l'année.Le groupe a profité mercredi de l'annonce du succès du forage d'un puits de pétrole sur le champ d'Onal au Gabon. L'actif présente un potentiel intéressant selon le groupe qui a constaté un débit de 3.000 barils par jour. Même s'il est difficile de monétiser cette découverte en termes de cash-flow, à titre de comparaison, les actifs de la compagnie déjà exploités sur le champ d'Onal ont délivré sur le deuxième trimestre une production moyenne de 5.340 barils par jour. Surtout, cette découverte est appréciée par les investisseurs à la lumière de la vente en début d'année des actifs pétroliers de Maurel & PromProm en Colombie pour 740 millions de dollars. Autrement dit, la compagnie était depuis en manque de réserves. Or c'est précisément le nerf de la guerre dans le secteur.fort effet de levierMais contrairement aux majors pétrolières comme Exxon, BP ou Total, qui sont des groupes intégrés (présents à la fois sur l'amont et le raffinage), les juniors pétrolières sont beaucoup plus sensibles à cette thématique. Bien plus à risques que les majors, les petites compagnies pétrolières spécialisées dans l'exploration bénéficient en contrepartie d'un fort effet de levier à chaque nouvelle découverte qui vient grossir leurs réserves prouvées d'hydrocarbures. G. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :