En bref

 |   |  353  mots
STRONG>Sanofi prolonge de nouveau son offre sur GenzymeLe labo tricolore a prolongé pour la deuxième fois son OPA sur la biotech américaine, au prix de 69 dollars par action, jusqu'au 15 février. « Des divergences significatives demeurent (...) et il n'y a aucune garantie que les parties parviendront à un accord » indique le français. Mediator : Servier prêt à participer à un fonds d'indemnisation Le laboratoire Servier s'est dit « prêt à participer à la mise en oeuvre d'un fonds d'indemnisation » pour les victimes du Mediator, ce qui « ne remet pas en cause la défense de [ses] droits dans le cadre des procédures pénales et civiles en cours ou à venir ». « Le montant alloué dépendra du nombre de malades et des critères d'éligibilité au fonds » précise le labo à « La Tribune ».Novartis rachète l'américain GenoptixLe laboratoire suisse a lancé une OPA amicale sur l'américain Genoptix, spécialisé dans le diagnostic des maladies cancéreuses, pour un montant de 470 millions de dollars. L'opération doit être bouclée d'ici la fin du premier semestre 2011.Nouvelles concessions d'exploration en Angola pour TotalLe pétrolier français a remporté trois des onze blocs offshore (deux en tant qu'opérateur) mis aux enchères lors d'un appel d'offres en Angola. Cette compétition était la première concernant des couches géologiques anté-salifères (situées sous une importante couche de sel) dans le pays. Cette thématique, mise à jour au Brésil, a permis des découvertes considérables. L'Angola est une des pays phares de Total, qui y multiplie les projets. Le groupe en a tiré en 2009 près de 10 % de sa production. Faurecia renforce son implantation en ChineL'équipementier automobile français a signé un nouvel accord en Chine avec Ningbo Huazhong Plastics Products, pour fabriquer à 50-50 des pare-chocs pour Volkswagen et des pièces pour Audi. Les quatre activités de Faurecia (sièges, contrôle des émissions, composants d'intérieur et d'extérieur de véhicules) sont implantées en Chine, où le groupe emploie 4.000 personnes dans 17 usines avec un chiffre d'affaires de 670 millions d'euros l'an passé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :