Économiser 50 milliards d'euros par an

 |   |  264  mots
L'objectif du gouvernement est de revenir à un déficit public à 3 % du produit intérieur brut (PIB) en 2013 alors qu'il est aujourd'hui à 8 % du PIB. Témoin du « Grand Jury RTL » le 24 janvier, le ministre du Budget, Éric Woerth, a été clair : réduire les dépenses publiques chaque année devra s'effectuer par des économies. Le montant actuel de ces dépenses s'élève à environ 1.000 milliards d'euros par an. Le ministre du Budget se donne comme objectif 100 milliards d'euros d'économies annuelles.« Un effort considérable »Selon ses calculs, 50 milliards pourront être trouvés par la reprise de la croissance. Par conséquent, l'effort va porter sur les 50 autres milliards d'euros. « C'est possible, mais cela demande un effort considérable », a déclaré Éric Woerth. Aujourd'hui, les dépenses publiques représentent 16.500 euros par Français. Le ministre du Budget veut arrêter cette spirale infernale. « Le rythme annuel est de 500 à 700 euros de plus par an par Français. L'objectif est de diviser ce montant par deux », a-t-il expliqué.Pour ce faire, le gouvernement compte poursuivre sa politique de non remplacement d'un fonctionnaire sur deux. Il est en revanche hors de question d'intensifier ce rythme et de créer de nouvelles taxes. Pour éviter tout dérapage, les dépenses publiques de l'État seront calquées sur l'évolution de l'inflation. Éric Woerth invite les collectivités locales à appliquer cette exigence. Présidée par Nicolas Sarkozy, une conférence sur les déficits publics se tiendra le 28 janvier, réunissant ministres, collectivités locales et acteurs des régimes sociaux. F. H.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :