Une carte « musique en ligne » avant l'été

 |   |  283  mots
Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, inaugurant dimanche le 44e Marché international de la musique (Midem) à Cannes, indique qu'il veut mettre en place la carte « musique en ligne » avant l'été. Il nommera dans les prochains jours un chef de projet pour mettre en place ce dispositif, destiné à inciter les jeunes à acheter légalement la musique en ligne. Il souhaiterait une carte vendue autour de 25 euros qui permettrait de dépenser 50 euros dans l'achat de titres ou l'abonnement à des services de musique. Mais le montant de la participation du budget de l'État reste à débattre avec Bercy.Sur la refonte du système de gestion des droits des producteurs et artistes-interprètes pour la musique en ligne, il a nommé un médiateur. Le sujet divise la filière musicale depuis la proposition de la mission Création et Internet, dite mission Zelnik, de confier ces droits à une société de gestion collective, pour plus de transparence et une meilleure répartition des revenus avec les plates-formes légales de musique. C'est Emmanuel Hoog, patron de l'Institut national de l'audiovisuel et ex-membre de la mission Tessier sur la numérisation du patrimoine culturel, qui devra rechercher une solution consensuelle, dans le délai d'un an suggéré par la mission Zelnik. Faute de quoi, la gestion collective ne sera plus une « éventualit頻 mais une « obligation , a averti le ministre. Enfin, sur d'autres propositions de la mission Zelnik, destinées à financer la création culturelle ? une taxe sur la publicité sur Internet, et une réduction de l'assiette du taux de TVA réduit des fournisseurs d'accès à Internet ? il attend le « résutat des discussions avec Bercy ». I. R.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :