Taxe sur les dépôts à Chypre : "mauvaise appréciation de l'impact de cette annonce"

 |   |  363  mots
Doit-on y voir un mea culpa ? En tout cas des regrets. \"Dans l\'urgence, je pense qu\'il y a eu une mauvaise appréciation de l\'impact de cette annonce d\'une taxe sur les dépôt inférieurs à 100.000 euros dans l\'accord des ministres\" intervenu dans la nuit du 15 au 16 mars, a admis le Commissaire européen au Marché intérieur, Michel Barnier, samedi sur Europe 1.La mesure, qui avait provoqué la stupéfaction autant à Chypre qu’en Europe, a été rejeté par le Parlement chypriote mardi. Cette taxe devait rapporter 5,8 milliards d’euros au gouvernement, en contrepartie d’une aide de 10 milliards d’euros de la troïka BCE-Union européenne-FMI.Garantie des dépôtsEn tant que commissaire à la régulation financière, Michel Barnier a indiqué qu\'il était \"soucieux et comptable du respect d\'une directive européenne qui garantit depuis 2008 dans tout l\'Europe, et à tout le monde, que les dépôts en dessous de 100.000 euros sont préservés\".Il a cependant ajouté que s\'il y a eu un accord unanime des 17 ministres de la zone euro, y compris du ministre chypriote, c\'est \"parce qu\'il faut trouver de l\'argent\" car \"l\'alternative pour les déposants chypriotes, et les autres, c\'est que les banques fassent faillite et qu\'ils perdent tout\". \"Entre un effort qui est important et qui va sans doute être demandé sur les dépôts au dessus de 100.000 euros, plus d\'autres mesures, et la perte de toute cette économie, il n\'y a pas à hésiter. Il faut un effort collectif, il faut que cet effort soit juste, je dis ça pour les chypriotes mais aussi pour les Grecs et pour les Français dans d\'autre domaines\", a-t-il assuré.Le commissaire européen qui revient de Moscou, où Chypre a tenté en vain d\'obtenir une partie de l\'aide nécessaire, a estimé que si \"l\'avenir de Chypre passe d\'abord par l\'Union européenne\", \"il est normal qu\'il y ait une concertation avec les autorités russes, compte tenu de la présence de la Russie à Chypre\".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :