Mercedes et Volkswagen misent sur leurs usines à bas coûts en Europe de l'est

 |   |  621  mots
L\'Allemagne maintient intacte sa production automobile en Allemagne, c\'est un fait. Et ce, grâce à sa montée en gamme et à l\'ouverture de nouveaux marchés. Pourtant, l\'industrie auto d\'outre-Rhin mise aussi sur les pays à... bas coûts d\'Europe de l\'est. Et comment! Mercedes annonce ainsi ce mercredi  280 millions d\'euros d\'investissements en Roumanie, pour augmenter la production de ses transmissions automatiques. Le constructeur de Stuttgart va ainsi créer une nouvelle usine à Sebes (centre du pays). Mercedes avait déjà lancé en janvier dernier la production de sa berline compacte CLA... dans une usine à bas coûts salariaux en Hongrie. Implanté à 70 kilomètres au sud de Budapest, le site de  Kecskemét avait été ouvert en mars 2012. Il a fabriqué plus de 40.000 monospaces compacts Classe B l\'an dernier.  Le site emploie plus de 3.000 personnes pour des capacités de production annuelles de 120.000 voitures. Avec les fournisseurs locaux, le nombre de nouveaux emplois directs et indirects créés sera d\'environ 10.000, indique le groupe. Le site aura requis un investissement de 800 millions d\'euros.Volkswagen produit les petits modèles hors d\'AllemagneLe groupe Volkswagen produit également une bonne partie de ses véhicules pour le marché européen hors d\'Allemagne. La \"mini\" Up est fabriquée à Bratislava, en Slovaquie, la petite Polo à Pampelune, en Espagne. Le gros 4x4 Touareg ainsi que son frère Audi Q7 sont également fabriqué à Bratislava. Le groupe Volkswagen a d\'ailleurs annoncé en mars dernier que son usine slovaque, qui emploie 9.400 personnes, avait doublé l\'an dernier sa production à 419.888 véhicules. Volkswagen exporte 40% de sa production slovaque vers l\'Allemagne. Le monospace Sharan est, lui, assemblé au Portugal.900 millions d\'investissements en HongrieAudi, la marque haut de gamme de Volkswagen, dispose d\'un important site historique à Györ, en Hongrie. Logique: cette ville à la frontière autrichienne est proche d\'Ingolstadt, siège d\'Audi, et beaucoup de personnes y maîtrisent l\'allemand. Audi y produit la majorité de ses moteurs qu\'il fournit aussi au reste du groupe. Sa production de moteurs a atteint 1,9 million l\'an passé. La firme aux anneaux assemble également les coupés et roadsters TT, l\'A3 cabriolet ainsi que désormais la nouvelle A3 en version berline à quatre portes, qui sera commercialisée à la fin de l\'été. Györ employait 8.340 personnes en 2012 et devrait passer à 9.500 salariés en fin d\'année. Audi est en train de doulber la surface de l\'usine et aura investi 900 millions d\'euros pour industrialiser la nouvelle A3, laquelle devrait être fabriquée, en 2014, au ryhtme de 125.000 exmplaires. Enfin, évidemment, le tchèque Skoda produit dans son pays d\'origine et en Slovaquie. Globalement, le groupe Volkswagen  fabrique en Europe de l\'est un million de véhicules annuellement, soit 11% de sa production totale. La proportion est quasiment équivalente à celle de PSA  ! BMW envisage une implantationBMW examine également les conditions pour constuire un nouveau site de production en Slovaquie, a-t-on appris fin mars dernier auprès du ministère de l\'Economie de ce pays.Le quotidien économique tchèque Hospodarske Noviny avait dernièrement  cité Ian Robertson, directeur des ventes de  BMW, affirmant que le groupe bavarois examinait les candidatures de la Slovaquie, la République tchèque, la Hongrie, la Slovénie et la Croatie.Capacités additionnellesSeulement voilà: comme les constructeurs allemands maintiennent leurs niveaux de production outre-Rhin, la création de capacités en Europe de l\'est ne scandalise personne. Il s\'agit en effet de capacités additionnelles, les usines allemands tournant à plein régime, du moins si l\'on excepte les sites des groupes américains Ford et surtout GM (Opel) outre-Rhin. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :