Shell commencera à chercher du pétrole au large de la Guyane cette semaine

 Après le couac de l’ancien ministre de l’Ecologie et de l’Energie, Nicole Bricq, qui avait gelé les permis de forage du pétrolier Shell au large de la Guyane, ce dernier va débuter les travaux de forage cette semaine. C’est ce qu’a déclaré ce samedi à l\'AFP le directeur délégué de Shell en Guyane, Bruno Thomé. Vendredi, la compagnie pétrolière a reçu la version des deux arrêtés préfectoraux signés mercredi par le préfet de Guyane, lui permettant de démarrer une campagne de forages exploratoires au large de la Guyane, et à mener d’ici à la fin 2012 des études sismiques. Celles-ci lui permettront de continuer à évaluer le potentiel guyanais en hydrocarbures, après la découverte l\'an dernier d\'or noir par 6.000 mètres de profondeur.Le navire est arrivé mardiShell va débuter ses travaux \"la semaine prochaine\", a déclaré Bruno Thomé. \"Actuellement, nous sommes dans une phase préparatoire aux travaux de forage, notamment la vérification et la mise en service du matériel\", a-t-il ajouté. Le navire de forage \"Stena Icemax\" est arrivé sur la zone de forage mardi. \"Sa destination n\'a pas été modifiée notamment parce qu\'il fallait relever une partie de l\'équipage\", a précisé Bruno Thomé, soulignant \"la mobilisation unanime des élus guyanais et des socio-professionnels\". A l’exceprtion de José Gaillou, seul élu écologiste au conseil régional de Guyane (Guyane Ecologie, affilié à EELV), très isolé, opposé à la mise en oeuvre des forages. \"L\'urgence en Guyane n\'est pas la recherche pétrolière. J\'aurais aimé voir une telle unité derrière les problèmes plus urgents de logement, de santé et d\'insécurité\", a-t-il indiqué à l’AFP.Polémique aurtour de Nicole BricqFace à la polémique autour de Nicole Bricq faisant étant que celle-ci aurait perdu son maroquin dans le remaniement ministériel -Il y a dix jours, la ministre avait annoncé avec son homologue chargé du Redressement productif, Arnaud Montebourg -- une \"remise à plat\" de tous les permis d\'exploration pétroliers et gaziers, en attendant une refonte du code minier-, la ministre du Logement, Cécile Duflot, a indiqué avoir « échangé directement avec le Premier ministre » « Je lui ai fait part de la préoccupation des écologistes\", a-t-elle déclaré lors de sa dernière prise de parole après dix ans à la direction d\'Europe Ecologie-Les Verts. \"La nouvelle ministre de l\'Ecologie (Delphine Batho, ndlr) m\'a assuré non seulement que tous les enjeux environnementaux en Guyane seront amenés à être réexaminés, mais ils m\'ont assuré que la réforme du code minier mettrait un terme définitif au recours à la fracturation hydraulique et tournerait la page de l\'histoire sur les gaz de schiste\", a ajouté Mme Duflot.\"Je suis fière d\'appartenir à un gouvernement qui écoute la voix des écologistes. Le souci de l\'écologie, c\'est le souci de notre gouvernement. Et ce gouvernement ne mettra jamais les intérêts particuliers avant l\'intérêt général\", a-t-elle assuré. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.