L'Australie renonce à sa super taxe minière

Plusieurs groupes miniers avaient menacé de geler leurs investissements en Australie, suite au projet du gouvernement de taxer les profits du secteur à hauteur de 40 %. Le lobby des sous-sols, qui menaçait de supprimer 20 milliards d'investissements dans le pays, a finalement eu gain de cause : la nouvelle Premier ministre, Julia Gillard, a annoncé hier le retrait du projet de taxe de son prédécesseur, Kevin Rudd. La nouvelle a fait grimper les titres des sociétés cotées exerçant en Australie, c'est-à-dire tous les grands groupes miniers (Xstrata, Rio Tinto, BHP Billiton, notamment). Ancienne ministre du Climat, Julia Gillard a en revanche promis de « donner un prix au carbone », après l'échec de la loi instaurant un marché du Co2 dans le pays.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.