Chi-X convoité par une Bourse historique

Seulement trois ans après sa création, la plate-forme boursière Chi-X pourrait être rachetée par un tiers. L'entreprise basée à Londres a annoncé qu'elle n'excluait pas de donner suite à une offre qui lui a été soumise. Les spéculations vont bon train sur l'identité de l'éventuel repreneur, deux noms sortent du lot : Nasdaq OMX et Deutsche-Börse, tous deux concurrents de Chi-X et sur le coup depuis plusieurs mois, Mais d'autres opérateurs bien implantés aux États Unis comme BATS et CME pourraient souhaiter pénétrer le marché européen. Annonce « pas surprenante »Si la demande aboutissait, elle concernerait l'intégralité ou une part du capital de l'opérateur boursier. L'entreprise assure qu'elle « prendra en considération les intérêts stratégiques de ses actionnaires ». Jean de Castries, directeur général chez Equinox Consulting, ne trouve pas cette annonce « surprenante » étant donné le rachat récent d'un autre opérateur alternatif Turquoise par le LSE. Le secteur est « dans une phase de concentration comme aux États-Unis », explique-t-il, ajoutant que le moment est opportun pour Chi-X d'être repris. « Ils ont démontré qu'ils avaient largement la taille critique et ont su créer un vrai pôle de liquidités alternatif. » Créé en 2007, Chi-X a traité au cours du deuxième trimestre 2010 pour 500 milliards d'euros d'actions. Il est aujourd'hui au coude-à-coude avec Euronext et LSE pour le leadership européen, la part de marché global en Europe de Chi-X est ce mois-ci de 17,4 %. L'opérateur alternatif s'est introduit sur tous les marchés européens pour concurrencer les opérateurs traditionnels. Il estime détenir aujourd'hui 28,2 % de part de marché des actions du FTSE 100, 21.9 % du DAX 30 et 21,3% du CAC 40. Mathias Thépot

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.