Casino au Brésil : nouveau jeu de dupes entre les actionnaires de GPA

 |   |  389  mots
Casino joue-t-il avec le feu au Brésil? Un an après sa tentative de putsch, Abilio Diniz fait de nouveau parler de lui. L\'homme d\'affaires brésilien accuse Jean-Charles Naouri, PDG de Casino, de l\'ostraciser dans Grupo Pao de Açucar (GPA), premier groupe de distribution brésilien fondé par son père et dont il possède encore 20% des parts.Le dernier événement en date s\'est déroulé il y a un mois à Paris où Abilio Diniz s\'est vu refuser l\'entrée d\'une réunion sur... la stratégie de GPA. \"Une réunion à laquelle il n\'était pas convié\", expliquent les dirigeants français de Casino.Une machination avortéeIl faut dire qu\'Abilio Diniz a été confiné à un rôle de président non exécutif de GPA, déchu de ses droits au conseil d\'administration, après le complot ourdi avec Carrefour en 2011. Il avait alors tenté de fusionner GPA avec la filiale brésilienne de Carrefour au nez et à la barbe de Casino. La riposte de Casino notamment au sein du conseil d\'administration dont il faisait parti a fait avorter la manoeuvre. Défait, Abilio Diniz n\'a cessé de baisser sa participation dans le capital de GPA, donnant la majorité du capital à Casino dès cet été.Dès lors, il semblerait que la stratégie d\'Abilio Diniz soit de sortir du capital de GPA en tirant le meilleur profit de cette opération. Inopportun pour le groupe Casino qui devrait alors débourser près d\'un milliard d\'euros. Mais Jean-Charles Naouri craint qu\'Abilio Diniz, huitième fortune du Brésil, se lance dans un nouveau commerce concurrent. Par ailleurs, Jean-Charles Naouri ne veut pas le laisser s\'en aller avec les murs de soixante magasins et du siège de GPA ainsi qu\'une filiale de magasins non-alimentaire.Gagner ou perdre du tempsD\'un côté, Abilio Diniz met la pression, de l\'autre, Jean-Charles Naouri fait traîner les choses en longueur. Cette fois, le patron de Casino estime avoir neutralisé le pouvoir de nuisance du Brésilien et compte utiliser le temps qu\'il dispose pour faire aboutir en sa faveur les négociations secrètes qui ne font plus de doutes pour personne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :