Ramon Fernandez sur l'annulation de la dette d'Haïti.« Nou...

 |   |  115  mots
« Nous avons confirmé au sein du Club de Paris que tous les créanciers bilatéraux accéléreraient l'entrée en vigueur de l'annulation de la dette d'Haïti. Et au-delà des membres du Club de Paris, il s'agit d'arriver à trouver un consensus auprès de tous les autres partenaires d'Haïti qui détiennent des créances sur le pays, comme par exemple Taiwan (qui fait déjà de gros efforts de soutien) ou le Venezuela, avec qui c'est plus compliqué. »Ramon Fernandez, président du Club de Paris et directeur général du Trésor et de la politique économique Retrouvez aussi d'autres grands témoins entendus sur BFM en page 10.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :