Allianz tourne la page de la crise

Le leader européen de l'assurance sort de la crise la tête haute, avec un résultat net de 4,3 milliards d'euros en 2009. Son bénéfice du dernier trimestre est toutefois ressorti légèrement inférieur aux attentes des analystes, à 1,08 milliard d'euros. Anticipant une croissance molle et un niveau élevé de chômage sur ses principaux marchés, le groupe allemand ne prévoit pas d'augmenter, mais seulement de stabiliser son résultat d'exploitation cette année, autour de 7,2 milliards d'euros.Il a tout de même suivi l'exemple de son rival français Axa, en relevant son dividende de 17 %, à 4,10 euros par action. Une bonne nouvelle pour les investisseurs, qui ont fait progresser le titre de 0,12 % jeudi à Francfort, à 82,18 euros. Les analystes saluaient notamment, dans les chiffres du dernier trimestre, l'amélioration de la rentabilité des activités d'assurance dommages, son coeur de métier, dont le bénéfice net a augmenté d'un cinquième. Mais aussi le redressement enregistré dans la gestion d'actifs, à la faveur du rebond des marchés financiers, avec une contribution au résultat net qui progresse de moitié.acquisitions « improbables »La perte de 2,4 milliards d'euros en 2008 - principalement due à sa filiale Dresdner Bank, cédée entre-temps à Commerzbank - n'est donc plus qu'un lointain souvenir. Allianz, qui qualifie sa participation de 10 % dans le nouvel ensemble de « stratégique », a précisé qu'il n'apporterait pas plus de capitaux. Le président du directoire, Michael Diekmann, a par ailleurs jugé « improbables » de grosses acquisitions avant d'être fixé sur l'application d'ici à 2012 du nouveau cadre prudentiel défini par la directive Solvabilité II.Le groupe a profité de l'occasion pour tenter de rassurer sur son exposition au risque souverain des pays les plus endettés de l'Union européenne, qui atteint pourtant 11,3 milliards d'euros, dont 7,6 milliards sur l'Italie, 1,8 milliard sur l'Espagne, 900 millions sur la Grèce, 500 millions sur l'Irlande et autant sur le Portugal. « Nous pouvons dormir tranquilles », a assuré Paul Achleitner, membre du directoire, car « notre portefeuille est très diversifi頻. B. J., avec agence
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.