Saint-Gobain prévoit une timide embellie de ses marchés en 2010

 |   |  301  mots
cite>Saint-Gobain pense avoir passé le pire. En commentant, jeudi soir, ses résultats annuels, le groupe de matériaux de construction a estimé que l'environnement économique serait « globalement meilleur » en 2010, grâce à l'accélération de la reprise en Asie et au redressement des marchés industriels dans les pays occidentaux. « Je suis beaucoup plus confiant quand je regarde 2010 que je ne l'étais l'an dernier à la même époque, [même si] l'environnement reste incertain », a souligné le directeur général, Pierre-André de Chalendar. Pour l'exercice, Saint-Gobain table sur une forte hausse de son résultat d'exploitation, à changes constants, mais ne s'est pas engagé sur un volume d'activité.Sur l'ensemble de l'année 2009, Saint-Gobain a vu son chiffre d'affaires fondre de 13,7 %, à 37,8 milliards d'euros. Son résultat d'exploitation s'est affaissé de 39 %, à 2,22 milliards, son résultat net abandonnant 68 %, à 617 millions d'euros. Mais l'année reflète une situation contrastée.réduction des coûtsSur le second semestre, l'activité du groupe a retrouvé un peu d'élan, avec un chiffre d'affaires de 19,07 milliards d'euros, en hausse de 1,9 % par rapport au premier. Surtout, son résultat d'exploitation a rebondi de 38 %, à 1,29 milliard d'euros. Il a profité de l'important effort de réduction de coûts accompli, qui a permis à Saint-Gobain d'économiser 1,1 milliard d'euros sur l'année. Le groupe a souligné qu'il poursuivrait ce programme pour dégager 600 millions d'euros d'économie supplémentaires en 2010.Par ailleurs, le groupe a annoncé son intention de réunifier les fonctions de président et de directeur général. Jean-Louis Beffa, président du conseil d'administration atteint par la limite d'âge, laissera donc son fauteuil à Pierre-André de Chalendar, qui prendra le poste de PDG du groupe le 3 juin, sous réserve d'un vote favorable de l'assemblée générale des actionnaires. O. H.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :