en brefLa Suisse ne veut plus accepter d'avoirs non déclarés...

 |   |  240  mots
en brefLa Suisse ne veut plus accepter d'avoirs non déclarésLa Suisse ne veut plus accepter le dépôt d'avoirs étrangers non déclarés, espérant ainsi alléger la pression sur son secret bancaire. « Le Conseil fédéral entend continuer à régulariser les avoirs non déclarés tout en protégeant la sphère privée des clients. Il refuse le dépôt en Suisse des avoirs non déclarés provenant d'autres pays », a fait savoir le gouvernement helvétique dans un communiqué. Différentes solutions sont envisageables, a, pour sa part, indiqué Hans-Rudolf Merz, conseiller fédéral, dont des impôts à la source compensatoires ou des amnisties fiscales avec d'autres pays.l'Islande pourrait intégrer l'union européenne rapidementLa Commission européenne a décidé, mercredi, de recommander l'ouverture de négociations en vue de l'entrée de l'Islande dans l'Union européenne, permettant à l'île de franchir un cap important sur la route qui doit la conduire à entrer dans le bloc dans les années à venir. La Commission n'a pas attendu l'issue du référendum du 6 mars prochain en Islande sur la loi Icesave.La Commission, pessimiste sur la croissance de la zone euroLa Commission estime que la reprise est encore fragile. La croissance de la zone euro ne dépasserait pas 0,7 % en 2010, après une contraction de 4 % en 2009. La croissance serait de 1,2 % en France comme en Allemagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :