Auto Escape axe sa stratégie sur l'Europe

 |   |  229  mots
« La croissance à l'international reste notre axe majeur de développement », affirme d'emblée le PDG d'Auto Escape, Bruno Couly, lauréat 2010 du prix de l'Ambition dans la catégorie « International », qui a repris en 2005 cette entreprise créée en 1999. Depuis, la société poursuit sa croissance en dépit des bouleversements du monde du tourisme. Ce qui a d'ailleurs valu à Bruno Couly d'être lauréat du prix de l'Ambition en 2007, mais dans une autre catégorie (« Reprise ») comme le règlement l'autorise. Le courtier travaille avec un réseau de 5.000 points de location répartis dans 125 pays. Mais ses « marchés sources » sont en Europe. « La crise de 2009 nous a obligé à établir des priorités, regrette-t-il. Nous nous sommes concentrés sur la France, l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni. Nous avons également massivement investi en Suède. » La société basée à Pertuis (Vaucluse), affiche 27,9 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2009 (dont 50 % à l'étranger), en hausse de 4 % alors que marché plongeait de 10 %. La société cotée en bourse recrute ses clients dans tous les pays de l'UE. Pour les deux années à venir, Bruno Couly entend faire porter ses efforts sur la Scandinavie, « qui représentera à terme 50 % de notre chiffre d'affaires. Nous allons également nous renforcer au Royaume-Uni ». De quoi permettre à Auto Escape de passer la barre des 50 millions d'euros d'ici trois ans. Gérard Tur, à Marseille

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :