24 heures en régions

 |  | 94 mots
Lecture 1 min.
Géré depuis sa création par le Groupement ­interconsulaire de gestion de l'aéroport de ­Lorraine (Gigal), l'aéroport ­s'ouvrira à compter de novembre 2011 à une ­délégation de service ­public. Le groupe canadien SNC-Lavalin, dont le siège Europe est basé à Reims, a manifesté son intérêt pour cette infrastructure de 230 ha fortement déficitaire. Propriétaire du site, le conseil régional de ­Lorraine entend y ­développer un transfert multimodal fer-air-route et des ­activités ­logistiques.Le groupe canadien souhaiterait reprendre la ­gestion de l'aéroport aujourd'hui ­fortement ­déficitaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :