Repère

 |  | 133 mots
STRONG>Des destins contrastés en Europe de l'estAlors que certains économistes prédisaient que l'Europe de l'Est allait, par ricochet, subir de plein fouet la crise financière rencontrée par les pays de la zone euro, la secousse ne les a pas touchés de la même manière. Ainsi, si la Hongrie a dû faire appel au Fonds monétaire international, d'autres pays ont réussi à s'en tirer sans trop de dommages. La Pologne est même le seul État à ne pas avoir connu de récession. Selon les prévisions de Natixis, le pays enregistrerait une croissance de 2,8 % en 2010 et de 3,2 % en 2011. C'est mieux que son voisin hongrois (0,4 % en 2010 et 2,1 % en 2011), mais moins bien que la Slovaquie (+ 3,1 % en 2010 et 3,4 % en 2011), dont l'économie est tirée par l'Allemagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :