3 milliards de dollars : ce que JPMorgan propose pour régler ses litiges

2 mn

JPMorgan (re)sort le chéquier. La banque américaine aurait en effet proposé de débourser quelque 3 milliards de dollars pour mettre fin à l\'amiable à une série d\'enquêtes menées par les autorités américaines, d\'après le Wall Street Journal.  Mais un accord n\'est pas certain, selon le département de la Justice (DoJ), pour qui la banque aurait plusieurs milliards supplémentaires à payer pour régler certaines affaires, ajoute le journal américain. De son côté, le New York Times avance des montants allant jusqu\'à 7 milliards de dollars, ce qui dépasserait largement ce que la banque a accepté de payer pour ce type d\'accords jusqu\'ici.Une demi-douzaine d\'enquêtes du DoJ sur le dosQuoi qu\'il en soit, on ne sait pas encore clairement quelles enquêtes - JPMorgan fait actuellement l\'objet d\'une demi-douzaine d\'enquêtes de la part du DoJ - entreraient dans le cadre de l\'accord, souligne le Wall Street Journal. Il pourrait englober des poursuites engagées par l\'Etat de New York concernant la vente de crédits immobiliers à risque, mais pas les enquêtes criminelles qui y sont menées dans l\'affaire dite de la \"Baleine de Londres\", ayant fait perdre à la banque plus de 6 milliards de dollars sur les marchés dérivés l\'an dernier.Par ailleurs, JPMorgan avait déjà accepté la semaine dernière de payer près d\'un milliard de dollars d\'amendes à quatre régulateurs américains et britannique pour des manquements de ses systèmes de contrôle interne dans l\'affaire de la \"Baleine de Londres\", surnom donné à un trader de la banque dans la City, le Français Bruno Iksil, en raison de ses énormes paris risqués sur le marché des dérivés.Pour l\'heure, la banque fait toujours l\'objet d\'enquêtes sur cette affaire, notamment de la part du DoJ et du régulateur américains des marchés dérivés (CFTC).Pour aller plus loin: Baleine de Londres: 920 millions de dollars d\'amendes ur JPMorgan

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.