Et si Apple n'avait pas vendu autant d'iPhone 5C et 5S qu'il le dit ?

 |   |  275  mots
La réalité n\'est peut-être pas aussi rose qu\'elle en a l\'air. Selon le Wall Street Journal, le groupe américain Apple aurait enjolivé ses chiffres de ventes en affirmant, lundi 23 septembre, qu\'il avait écoulé 9 millions d\'exemplaires de ses nouveaux iPhones 5C et 5S en trois jours. Selon le cabinet d\'analyse Piper Jaffray, la firme à la pomme aurait en fait vendu 5,5 millions de modèles. Un chiffre conséquent, mais bien moins élevé que celui annoncé.>> 9 millions d\'iPhones 5S et 5C écoulés en à peine trois jours.D\'après l\'analyste Gene Munster, les 9 millions correspondraient en fait au nombre d\'iPhone livrés aux distributeurs. \'Cette distinction n\'était pas nécessaire auparavant, car tous les lancements d\'iPhone précédents avaient débouché sur des ruptures de stocks\", explique le Huffington Post. Sauf que d\'après le site d\'information, les distributeurs d\'Apple sont loin d\'être en rupture de stocks cette fois-ci. \"Le marché français confirme cette tendance\", affirme le Huffington Post. L\'opérateur mobile SFR a ainsi réduit de 200 euros le premier prix de vente de son iPhone 5C.En vente dans 11 paysLes deux nouveaux modèles semblent donc avoir moins de succès que l\'iPhone 5, qui avait connu des ruptures de stocks au bout de trois jours. Les 5C et 5S ont été commercialisés dans 11 pays : États-Unis, France, Canada, Australie, Chine, Allemagne, Hong-Kong, Japon, Porto Rico, Singapour et Grande-Bretagne.>>> Lire aussi : Ce qu\'il faut savoir sur l\'iPhone 5C et 5S... Lequel choisir si on est un \"inconditionnel\" d\'Apple.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :