Le Crédit Agricole met le modèle coopératif à l'honneur

 |   |  308  mots
Pour célébrer l\'année internationale des coopératives décidé par l\'Onu, la Fédération Nationale du Crédit Agricole fait les choses en grand. Elle a transplanté son Congrès à Bruxelles ce jeudi 25 octobre et invité des patrons d\'entreprises et de banques coopératives d\'Europe, d\'Amérique et d\'Asie à s\'exprimer sur les qualités de leur modèle. Une étude du cabinet Mc Kinsey présentée dans la matinée viendra illustrer les points communs de ces sociétés de personnes, à la gouvernance basée sur le principe d\'un homme = une voix, et qui qui privilégie le service de proximité.7 millions de sociétairesLe Crédit Agricole, première banque de détail française, affiche sa volonté « d\'amplifier sa dimension coopérative à l\'horizon 2015 » notammenant en augmentant le nombre de ces sociétaires (clients détenteurs de parts sociales de la banque) au delà de ses 7 millions actuels, en « formalisant un pacte coopératif et territorial » et en se faisant davantage le porte-parole des valeurs coopératives dans le monde. Santé, vieillissement, énergie renouvelable et protection de l\'environnement : par le choix de ses dommaines d\'action la banque veut démontrer qu\'elle n\'a pas seulement une dimension financière mais bien une dimension sociale.Oublier EmporikiLe moment semble venu pour le Crédit Agricole de briser le cercel des mauvaises nouvelles. Ces derniers mois, il a plutôt fait parler de lui en raison des déboires de sa filiale en Grèce Emporiki. Comme la vente de la banque greque est désormais chose faite,  le groupe coopératif semble décidé à revenir à ses fondamentaux historiques et se fait plus que jamais le défenseur du modèle de banque universelle qui a fait son succès.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :