Hybrides  : Honda peine, Toyota accélère

Les hybrides, ces voitures à double motorisation électrique et essence ou diesel, sont indéniablement à la mode. Surtout auprès des populations citadines qui veulent passer pour écologiquement correctes. Pourtant, tous les modèles ne se vendent pas aussi bien. Loin de là. Second producteur mondial de véhicules hybrides, Honda en fait ainsi l'amère expérience. Le constructeur japonais a avoué dernièrement qu'il n'atteindrait pas ses objectifs pour l'Insight aux États-Unis. Un modèle, qui se voulait pourtant le plus abordable des hybrides, autour de 20.000 dollars. Le vice-président du groupe, Koichi Kondo, reconnaît que le véhicule est « trop petit » pour le marché d'outre-Atlantique. La baisse des prix du carburant de plus d'un tiers en Amérique du Nord l'an passé n'a pas aidé non plus au succès. À peine 130.445 Insight ont donc été vendues dans le monde en 2009, au lieu des 200.000 prévues, dont 20.572 aux États-Unis seulement. La firme escomptait au départ 90.000 unités de l'autre côté de l'Atlantique. Toutefois, la marque ne désespère pas. Elle espère se rattraper cette année, surtout au Japon, avec la petite Fit (Jazz en Europe) hybride et sa CR-Z sportive.Premier fabricant de véhicules thermiques-électriques, Toyota, en revanche, a réalisé une bonne année 2009 avec près de 400.000 Prius vendues (+ 40 %). plus vastePlus chère que l'Insight, la Prius est plus vaste, agréable à conduire et efficace, avec des émissions limitées à 89 grammes de CO2, soit le niveau le plus bas aujourd'hui, tous véhicules confondus. Ses volumes de production ont presque triplé au Japon, où la Prius est le modèle le plus populaire. Au total, Toyota a écoulé plus de 500.000 voitures hybrides l'an dernier (430.000 en 2008), dont 195.500 aux États-Unis. Et ce n'est pas fini. Le constructeur compte produire 800.000 hybrides rien qu'au Japon en 2010, puis 900.000 en 2011 et 1,1 million en 2012, selon le journal « Nikkei ».Les autres acteurs, même s'ils progressent, demeurent marginaux. Ford a ainsi écoulé 33.500 véhicules de ce type en Amérique du Nord l'an passé (+ 72 %). Les constructeurs allemands s'y mettent, mais en commençant par le très haut de gamme. La Mercedes S 400 Hybrid ne coûte-t-elle pas 93.000 euros ? Entre quatre et cinq fois le prix de la Honda Insight. D'où une diffusion extrêmement limitée. PSA lancera, lui, ses premiers véhicules hybrides au printemps 2011, avec une innovation majeure : il s'agira d'une combinaison de moteurs diesel et électrique, particulièrement favorable ? sur le papier du moins ? en termes de consommation et d'émissions.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.