La France n'a jamais été absente de Davos. De nombreux minis...

La France n'a jamais été absente de Davos. De nombreux ministres sont venus et des opérations y ont été menées par Invest in France. Mais Nicolas Sarkozy est bien le premier président français à s'y rendre. C'est donc un événement considérable. Le forum est incontournable car le foisonnement des idées y permet une confrontation simple, directe, entre opinions contraires ou d'horizons différents. Ensuite, Davos reste la seule organisation « multi-stakeholders » : on y croise et on y entend les points de vue de chefs d'État, d'entreprises, d'ONG, d'intellectuels? De cette confrontation d'idées naissent des solutions, des prises de conscience. Il n'y a pas et il n'y aura pas d'événements comparables. Cette année sera celle de «?rethink, redesign, rebuild?», en prise directe avec l'actualité, la crise économique, les enjeux sociaux. Les débats vont nourrir la réflexion et guider l'action vers une entreprise plus vertueuse, plus soucieuse d'environnement, de l'humain et de son rôle dans la société. Une entreprise plus responsable, ce qui, au passage, n'exclut nullement la performance.maurice lévyPDG de Publicis Groupe

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.