Obama s'attaque au déficit fédéral

 |   |  233  mots
Sans attendre le discours sur l'état de l'Union de ce mercredi soir, la Maison-Blanche a dévoilé un gel des dépenses fédérales qui permettra d'économiser 250 milliards de dollars sur dix ans. « Nous proposons un gel strict des dépenses non essentielles et non relatives à la sécurité en 2011, qui se poursuivra en 2012 et 2013 », a précisé la Maison-Blanche. Les ministères du Commerce, de l'Intérieur, du Travail et l'Agence de protection de l'environnement (EPA) seront touchés par ce plafonnement qui, au total, concernera 447 milliards de dollars de lignes budgétaires, soit 17 % du budget fédéral.convaincre ses compatriotesBarack Obama, qui au cours de sa campagne s'était engagé à réduire le déficit budgétaire de moitié d'ici à 2013, tente de convaincre ses compatriotes que son administration peut continuer à soutenir la croissance tout en comprimant les dépenses du gouvernement. « Nous n'avons pas besoin d'un gouvernement plus grand ou petit, mais plus intelligent », a déclaré le président sur la chaîne ABC, quelques jours après avoir annoncé la création d'une commission bipartisane pour maîtriser le déficit. Mardi, l'Office du budget du Congrès (CBO) a estimé que le déficit budgétaire sur l'exercice 2010 ressortirait à 1.350 milliards de dollars, contre 1.400 milliards pour l'exercice 2009 achevé fin septembre. Selon le CBO, le déficit diminuera ensuite pour atteindre 687 milliards en 2020.é.C., à New York

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :