Déficit public 2013 entre 3,7 et 4,2% du PIB selon la Cour des comptes

La polémique sur un éventuel dérapage budgétaire avait été lancée par l\'opposition à la majorité gouvernementale mardi. Selon le député Gilles Carrez, le déficit public devrait déraper de 20 milliards d\'euros en 2013 et atteindre 4% du PIB. C\'est la Cour des comptes qui devrait trancher aujourd\'hui en publiant, selon le quotidien Les Echos, une prévision de déficit public comprise entre 3,7% et 4,2% du PIB en fonction des différents scénarios de croissance.La prévision du gouvernement encore dans les clousDans l\'hypothèse d\'une croissance économique de 0,1% telle que la prévoit le gouvernement, la Cour des Comptes tablerait sur un déficit dans une fourchette de 3,7% à 4%. Si l\'économie passait dans le rouge, avec une contraction de 0,1% de la richesse nationale comme le prévoit l\'Insee, le déficit glisserait entre 3,8% et 4,1%, toujours selon les prévisions de l\'institution citées par Les Echos. En cas de récession accrue (-0,3%), le déficit se situerait entre 3,9% et 4,2%.François Hollande avait reconnu en mars qu\'il ne pourrait pas atteindre son objectif initial d\'un déficit de 3% du PIB en 2013, mais le gouvernement n\'a pas changé depuis sa prévision d\'un trou budgétaire de 3,7%. Le rapport de la Cour des Comptes sur les perspectives des finances publiques, qui sera publié jeudi, intervient en pleine bataille politique sur les objectifs budgétaires de l\'exécutif.Le gouvernement renvoie la droite à son propre bilanLe ministre du Budget Bernard Cazeneuve, visé par une attaque en règle mardi de l\'opposition qui l\'accuse de laisser déraper le déficit public, a renvoyé la droite à son bilan en dénonçant des \"contrevérités\" et en plaidant une fois de plus le \"sérieux budgétaire\". Il répondait au rapport publié le même jour par le président de la commission des Finances de l\'Assemblée, le député Gilles Carrez, qui avec plusieurs ex-ministres de droite a estimé que les recettes fiscales seraient en 2013 inférieures de 15 milliards d\'euros aux prévisions initiales du gouvernement, et que les dépenses de l\'Etat déraperaient de cinq milliards. Réponse de la Cour des comptes jeudi dans la journée.LIRE AUSSI Dérapage budgétaire: qui faut-il croire? 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.