15 % d'Américains ne voient aucun intérêt à aller sur internet et envoyer des emails

2 mn

Les États-Unis, paradis des nouvelles technologies avec sa Silicon Valley et ses géants de l\'internet ? Pas pour tout le monde. En effet, encore 15% des Américains au delà de 18 ans ne vont jamais sur internet et n\'ont pas de boîte mail, selon une étude réalisée par le très sérieux institut américain Pew.Le plus surprenant tient à la principale raison évoquée : 34% de ces \"déconnectés\" déclarent qu\'internet ne leur est tout simplement d\'aucune utilité et ne les intéresse pas. Près de 20% d\'entre eux invoquent des raisons financières. Acheter un ordinateur et payer un fournisseur d\'accès serait trop cher.La fracture numérique concerne surtout les personnes âgéesMais la difficulté d\'utilisation, souvent l\'apanage des personnes âgées, est par ailleurs en nette augmentation. 32% des personnes interrogées expliquent en effet que pour elles, il est compliqué de surfer et qu\'elles s\'inquiètent des questions de sécurité en ligne.Les chiffres illustrent d\'ailleurs parfaitement la grande différence qui existe entre jeunes adultes et personnes âgées. Ainsi, au delà de 65 ans, 44% des personnes sondées ne se connectent jamais. Et ces \"déconnectés\" séniors représentent à eux seuls près de la moitié de l\'ensemble des \"déconnectés\".Si bien que loin de n\'avoir aucun intérêt pour la chose, 44% des \"déconnectés\" ont déjà demandé à un ami ou à un membre de leurs famille de faire une recherche sur internet pour eux.Les \"déconnectés\" n\'en ont pas forcément envieY aurait-il alors une nouvelle cible à atteindre pour les acteurs du net ? Cela n\'est pas évident. Car encore faudrait-il que ces adultes qui se tiennent à l\'écart du monde numérique souhaitent s\'en rapprocher.En effet, selon l\'étude de Pew, la quasi totalité des adultes qui n\'utilisent jamais internet n\'en ont tout simplement pas envie. Seulement 8% d\'entre eux souhaiteraient un accès internet. Les autres demanderont à un proche d\'exécuter une recherche pour eux si le besoin s\'en fait ressentir.Le score des États-Unis est toutefois honorable si on le compare à celui de la France; dans l\'Hexagone, c\'est près d\'un quart de la population qui ne se connecte jamais à Internet.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.