Airbus : une journée à plus de 15,5 milliards de dollars

 |   |  614  mots
En moins de 12 heures, Airbus a annoncé avoir engrangé 168 commandes ou intentions de commandes. Une très belle performance commerciale pour l\'avionneur, surtout hors salon aéronautique du Bourget où tout est toujours démesuré. Le constructeur toulousain a toutefois profité du salon aéronautique de Pékin pour dévoiler toute une série de commandes d\'A320ceo et A320neo de la part de compagnies aériennes chinoises - et ce n\'est pas fini d\'ici à la fin de la semaine, indique-t-on chez Airbus. Une habitude pour Airbus qui attend un salon aéronautique important pour assommer médiatiquement ses rivaux en groupant un maximum de contrats. La performance peut être aussi relativisée, l\'avionneur ayant indiqué avoir signé des commandes fermes que pour 87 appareils. Mais elle reste significative.Un festival de commandes chinoisesTout a commencé tôt dans la matinée, décalage horaire oblige. Airbus a reçu de la part de deux compagnies chinoises des commandes pour un total de 43 appareils A320, représentant 3,87 milliards de dollars (2,87 milliards d\'euros) au prix catalogue. Qingdao Airlines, une compagnie créée récemment et basée dans l\'est de la Chine, a signé un accord pour l\'acquisition de 23 appareils de la famille A320, dont cinq A320ceo et 18 A320neo. La première livraison pourrait intervenir début 2016. De son côté, Zhejiang Loong Airlines, compagnie basée à Hangzhou (est) ayant récemment reçu l\'agrément des autorités pour le transport des passagers, a signé un protocole d\'accord pour l\'achat de 20 appareils A320, dont neuf A320neo. Les deux transactions doivent être approuvées par le gouvernement chinois avant qu\'Airbus puisse les comptabiliser en commandes fermes.Enfin, plus tard dans la matinée, BOC Aviation, une filiale de Bank of China spécialisée dans la location d\'avions basée à Singapour, a passé une nouvelle commande ferme de 25 A320, qui intervient moins d\'un an après une première commande de 50 appareils du même type. Une porte-parole de BOC a indiqué que cette nouvelle commande représentait, en prix catalogue, un montant de 2,6 milliards de dollars (1,93 milliard d\'euros). Soit un montant de 4,8 milliards d\'euros pour les trois commandes.100 A320 pour la nouvelle compagnie vietnamienne VietJetAirDans l\'après-midi à Paris, Airbus a annoncé mercredi un protocole d\'accord avec l\'ambitieuse compagnie low cost vietnamienne VietJetAir pour une commande de 92 avions de la famille A320, dont 62 fermes (6,1 milliards de dollars au prix catalogue). Au total, la commande s\'élève à 9,1 milliards de dollars. VietJetAir, qui a réalisé son premier vol en 2011 et opère déjà huit Airbus, confirme sa volonté de se lancer sur le marché déjà très disputé des vols à bas-coûts dans le sud-est asiatique. C\'est la cinquième compagnie low-cost à se lancer sur le marché régional, après AirAsia (Malaisie), Lion Air (Indonésie), Tiger Air (Singapour) et JetStar (Australie).L\'accord a été signé par le directeur général de cette compagnie privée, Luu Duc Khanh, lors d\'une cérémonie à Matignon en présence des Premiers ministres français, Jean-Marc Ayrault, et vietnamien, Nguyen Tan Dung. Le protocole d\'accord porte sur l\'achat de 14 moyen-courriers A320ceo, six A321ceo et 42 exemplaires de la future version remotorisée A320neo. La jeune compagnie a également pris une option pour 30 avions supplémentaires. La valeur de ces acquisitions au catalogue est de 6,13 milliards de dollars. Les livraisons s\'échelonneront de 2014 à 2022, \"soit presque dix par ans\", a indiqué le directeur général de la compagnie vietnamienne Luu Duc Khanh.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :