Pyrescom a engagé une maxi-diversification dans les systèmes d'analyse des données

 |   |  433  mots
Chez Pyrescom, à Perpignan (Pyrénées-Orientales), l'innovation permanente est affaire de survie dans le secteur très concurrencé et quasiment effervescent des systèmes électroniques et transmissions de données. Cette petite PME créée voici 29 ans par Robert Guichet a connu un fort développement à la faveur de la mise en place des 35 heures en l'an 2000. Pyrescom avait alors mis à profit son savoir-faire pour installer d'innovantes pointeuses électroniques.Armoires interactivesDepuis, elle a investi de nouveaux marchés. Pyrescom est aujourd'hui leader européen pour la conception et la fabrication de supports interactifs pour les défibrillateurs en accès public. La première grande campagne d'équipement avait été initiée par le conseil général des Pyrénées-Orientales. « Les armoires à défibrillateur sont interactives. Des capteurs rendent compte en continu des différents paramètres comme la température ambiante, l'ouverture de la porte ou bien l'état de la batterie. Ces informations sont essentielles pour le bon fonctionnement de l'appareil et son pilotage, voire sa maintenance à distance », explique Alice Guichet, fille du fondateur et actuelle responsable des ressources humaines de Pyrescom.Sécurité passivePour investir de nouveaux marchés, Pyrescom poursuit sa diversification. Outre la mise au point de badgeuses, d'un système d'assistance à la pesée des véhicules ou de surveillance à distance des bateaux (Fing'Eyes), elle a imaginé un capteur d'analyse de l'air (Class'Air) capable de déterminer le taux de dioxine de carbone dans les salles de classe de la petite enfance. La mise en place de ce nouvel équipement de sécurité passive doit booster ses performances en 2014.Suivi des performances énergétiquesPyrescom poursuit aujourd'hui son développement dans le domaine du bâtiment. Elle propose BatNrj un système qui assure le suivi des performances énergétiques et de confort dans les immeubles. La PME est parvenue à rassembler dans une seule et même application, le pilotage de l'instrumentation, l'analyse, le suivi et la simulation. Pour parvenir à cette croissance déployée sur plusieurs fronts, Pyrescom investit beaucoup dans la R&D à laquelle elle a affecté 11 de ses 46 salariés.Implantation en Amérique du NordLa PME a réalisé un chiffre d'affaires de 7,19 millions d'euros en 2012, attendu en progression pour 2013 avec notamment un développement en cours sur les marchés internationaux de proximité (Maroc et d'Algérie), en attendant de s'implanter en Amérique du Nord (en cours de finalisation). Depuis bientôt 30 ans, l'entreprise de la famille Guichet n'a jamais cédé à la tentation de la délocalisation. Elle a toujours fabriqué ou assemblé entre Canohès et Perpignan.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :