IBM prime la recherche antifraude

 |   |  185  mots
InformatiqueTous les ans, la recherche d'IBM décerne une cinquantaine de Faculty Awards. C'est à la fois une récompense et un partenariat que le géant de l'informatique met en ?uvre avec une université ou une grande école. Cette année, Pierre Picard, professeur au département d'économie de l'École polytechnique, a reçu un de ces Faculty Awards d'un montant de 25.000 dollars. Il a été récompensé pour les travaux qu'il a conduits dans le cadre de la lutte antifraude avec une compagnie d'assurance privée. Le prix sera investi dans un nouveau programme de recherche sur la fraude sociale (Urssaf, Sécurité sociale). Un programme antifraude doit prendre en compte plusieurs volets : détection, prévention, persuasion, investigation et sanction. « L'idée n'est pas d'aligner un chiffre avec beaucoup de zéro mais de mieux cibler le point où la lutte antifraude doit porter ses efforts », souligne Pierre Picard. Pour ce programme complexe, les premières recherches vont démarrer avec les Urssaf de Paris avec un étudiant doctorant et l'aide d'un professeur de mathématiques de Paris X. P. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :