Consommateurs et ONG plaident pour une « étiquette verte »

 |   |  289  mots
Les associations étaient reçues lundi au ministère de l\'Ecologie pour remettre leurs évaluations sur l\'expérimentation de cet étiquetage \"vert\", concept issu du Grenelle de l\'environnement qui a été testé entre juillet 2011 et l\'été 2012 par plus de 160 entreprises volontaires. Emissions de CO2, impacts sur la qualité de l\'eau ou de l\'air, épuisement des ressources: l\'affichage testé était \"multi-critères\" dans différents secteurs (agroalimentaire, habillement, distribution, ameublement...) et avec différents types d\'affichage (uniquement en ligne, en magasin, sur l\'emballage).Un affichage indispensable sur le produit ou le lieu de venteAu terme de cette expérimentation, sept associations de consommateurs, dont l\'Unaf (Union nationale des associations familiales), Familles de France ou Familles rurales, préconisent \"la généralisation de cet affichage » à condition qu’il se trouve sur le produit ou sur le lieu de vente. Elles insistent aussi sur un \"vocabulaire simple\" et une présentation-type.Pour France Nature Environnement (FNE, 3.000 associations), qui a mené sa propre évaluation, \"l\'expérimentation a permis de prouver la faisabilité de la démarche, quels que soient le secteur et la taille des entreprises\". \"Pour limiter l\'impact de la consommation sur l\'environnement, il faut maintenant amplifier la démarche\", plaide FNE, qui a enquêté dans une trentaine de magasins et autant de sites internet.Les entreprises qui se sont prêtées à l\'expérience doivent l\'évaluerLes entreprises doivent encore remettre leur propre évaluation de cette expérimentation, ont précisé à l\'AFP des représentations des associations. Après la remise de ces différentes évaluations, un rapport définitif doit ensuite être transmis au Parlement avant une éventuelle généralisation. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :