Le CAC 40 progresse lentement mais sûrement

 |   |  321  mots
Dans l'attente du verdict monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui devait être livré à 18 h 30, la Bourse de Paris a évolué en dents de scie mercredi. À la clôture, le CAC 40 a affiché une hausse de 0,55 % à 4.067,72 points après avoir progressé jusqu'à 0,96 % au plus haut de la séance.Alors que le moment fort de la journée devait se dérouler après la clôture de la Bourse avec la première conférence de presse de Ben Bernanke (président de la Fed), les investisseurs ont continué leurs arbitrages au gré de la publication des résultats trimestriels. Par ailleurs, une donnée macroéconomique américaine a encouragé l'optimisme du marché. Les commandes de biens durables ont en effet augmenté plus que prévu en mars aux États-Unis. Selon les chiffres annoncés par le département américain du Commerce, elles ont crû de 2,5 %, après 0,7 % en février. Dans ce contexte, Renault (+ 3,75 %) a enregistré la plus forte hausse du CAC 40. Au vu d'un premier trimestre vigoureux, le constructeur français a maintenu ses objectifs 2011 et ce malgré la perspective d'un ralentissement temporaire de la production dû au séisme qui a frappé le Japon en mars. Total (+ 1,34 %) a annoncé la découverte de gaz sur le champ Aquio, en Bolivie. Le groupe donnera des détails sur cette découverte dans les jours à venir. Suez Environnement a gagné 1,46 %. Le groupe publiera demain ses résultats. Les investisseurs anticipent une hausse du chiffre d'affaires avoisinant les 7 %. À l'inverse, STMicroelectronics a décroché de 3,70 % (soit la plus forte baisse de l'indice) après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes. Hors CAC, Manitou s'est envolé de 5,60 %. Le chiffre d'affaires trimestriel a bondi de 64 % à 266 millions d'euros. En outre, malgré les incertitudes pesant sur sa chaîne d'approvisionnement, le fabricant d'équipements de manutention a confirmé ses objectifs annuels. J. N.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :