Gilles Babinet prend la présidence du « CNN »

 |   |  384  mots
« Qui doit en être le président ? Je n'en sais rien », a plaisanté Nicolas Sarkozy. Sur le papier, même s'il a choisi les 18 membres du CNN, le chef de l'État a préféré les laisser libre de se choisir un président. Mercredi, à l'occasion d'une première réunion, le collège a voté. À l'issue de deux tours, Gilles Babinet l'a emporté avec deux tiers des suffrages, selon nos informations. Cette dernière décennie, le quadragénaire a fondé plusieurs start-up, parmi lesquelles Musiwap (en 2000, rebaptisée ensuite Musiwave) et plus récemment Eyeka (plate-forme de photos et de vidéos) et MXP4 (musique sur les réseaux sociaux). Deux autres candidats se sont affrontés au premier tour, Marie-Laure Sauty de Chalon (Auféminin) et Jean-Baptiste Descroix-Vernier (Rentabiliweb). Ce dernier avait été chargé en janvier par Claude Guéant, alors conseiller de Nicolas Sarkozy, de proposer un casting officieux sur le CNN (lire « La Tribune » du 27 janvier), en parallèle de la mission officielle confiée par Éric Besson à Pierre Kosciusko-Morizet (PriceMinister). Entre temps, Claude Guéant est parti au ministère de l'Intérieur. Et visiblement le vent a tourné pour Jean-Baptiste Descroix-Vernier. Ces derniers jours, le cabinet d'Éric Besson a poussé auprès des opérateurs télécoms la candidature de Marie-Laure Sauty de Chalon, notamment auprès des opérateurs. Mercredi à l'Élysée, elle avait notamment le soutien de Xavier Niel (Free) et de Pierre Louette (Orange). Un témoin raconte ainsi que le seul candidat déclaré, le patron en dread lock a dû finalement se mesurer à deux autres prétendants de dernière minute : la présidente d'Auféminin s'est présentée au côté de Gilles Babinet. Trois commissionsDe bonne source, Marie-Laure Sauty de Chalon est arrivée en tête devant Gilles Babinet, mais elle s'est finalement désistée au profit du vainqueur. Ces deux prétendants étaient les seuls à ne pas faire partie de la liste proposée par le PDG de Rentabiliweb. Le collège a ensuite créé trois commissions : « Accès », où sera traitée la neutralité du Net présidée par Giuseppe de Martino (DailyMotion), « croissance économique », confié à François Momboisse (Fevad) et « Liberté », avec tête Nicolas Voisin (Owni). S. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :