Madrid approuve le plan d'austérité

 |  | 218 mots
Lecture 1 min.
A un vote près, le Congrès espagnol a adopté jeudi le décret-loi qui contient les dernières mesures d'austérité destinées à satisfaire les exigences de l'Union Européenne de réduction du déficit. Il était moins une pour le Gouvernement de José Luis Zapatero sorte perdant d'un vote considéré comme le plus important de la législature. Seul le parti socialiste (PSOE) de Zapatero a voté en faveur du texte qui vise à réduire les dépenses publiques de 15 milliards d'euros entre 2010 et 2011. Certains partis se sont abstenus, comme les catalans de CiU et les canariens de CC. Les autres ont voté contre, comme le principal parti d'opposition, PP, et le parti basque PNV, pourtant le seul qui ait appuyé le budget 2010 avec le PSOE il y a six mois. gel des retraites pour 2011Parmi les mesures du texte voté jeudi, figurent notamment le gel des retraites pour 2011, la baisse de 5 % des salaires des fonctionnaires dès le mois de juin, et la réduction de 6 milliards d'euros des investissements publics. Plusieurs partis ont accusé Zapatero d'être responsable de la difficile situation économique espagnole. Le leader de CiU a appelé à la convocation d'élections à la fin de l'année, et a dit que son parti rejetterait le budget 2011.G . L., à Madrid

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :