Paris au-dessus des 3.500 points

 |   |  301  mots
La Bourse de Paris a poursuivi sa franche remontée jeudi, confirmant son rebond de la veille. Le CAC 40 a gagné 3,42 % à 3.525,31 points. L'indice parisien a bien accueilli le démenti apporté par Pékin sur sa politique de diversification des changes. Le « Financial Times » avait annoncé, mercredi soir, que la Chine pourrait revoir sa politique de détention de dettes des Etats européen. Le pays détient les plus grandes réserves de changes au monde et voit la valeur de son portefeuille d'obligations en euro perdre de la valeur ses dernières semaines. Mais la Chine a rassuré en déclarant s'en tenir à son principe de diversification de ses réserves de changes et que l'Europe restait l'une de ses principales destinations en matière d'investissement. Néanmoins, l'euro peine à se rependre, signe que les marchés ne sont pas encore tout à fait confiants. La monnaie européenne a oscillé toute la séance autour de 1,23 dollar. Aucune valeur du CAC 40 n'a terminé dans le rouge. Toujours aussi volatil, le secteur bancaire était le plus recherché. Société Généralecute; Générale s'est envolé de 7,41 %. BNP Paribas a progressé de 4,45 % et Crédit Agricolegricole de 4,31 %. croissance vigoureuseLes valeurs automobiles, rassurées par les propos du directeur général de Citroën, terminent en forte progression. Peugeot a bondi de 7,11 % et Renault de 6,13 %. La croissance vigoureuse du marché automobile chinois offre une visibilité bienvenue à un moment où l'Europe entre dans une zone d'incertitude avec la fin des primes à la casse, a déclaré Frédéric Banzet. Les valeurs pétrolières et parapétrolières ont évolué en nette hausse, dans le sillage des cours du brut. Total, la première capitalisation du CAC 40, a progressé de 1,9 % et Vallourec de 5,29%. Technip a gagné de 6,39 %. Diane Lacaze+ 3,42 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :