Le poker en ligne n'est pas soumis à l'impôt

 |   |  346  mots
« Je ne paie pas d'impôts sur mes gains de jeu ». L'aveu émane d'un joueur de poker professionnel dont les revenus annuels peuvent atteindre 150.000 euros. Dans le poker en ligne, que les gains soient réduits ou élevés, ils ne sont actuellement pas déclarés au fisc, et échappent donc à l'impôt sur le revenu. « La situation est généralisée », confirme Antoine Dorin à la tête de la Fédération française des joueurs de poker. Gros revenusPourtant, si pour la plupart des internautes, le poker reste un loisir où « l'on joue l'équivalent d'un ticket de cinéma », selon Winamax, certains en tirent des revenus complémentaires, allant de 2.000 euros mensuels à plusieurs centaines de milliers d'euros par an dans les tournois.« Il y a entre 2.000 et 2.500 joueurs semi-professionnels ou professionnels en France », estime Bruno Louy, de l'École française de poker. Qualifié dans la loi de jeu de « hasard », même si les professionnels le considèrent comme un jeu d'adresse, le poker, est, au même titre que le loto, exempté d'impôts. Sauf que Bercy rappelle que ? hasard ou pas ? tout revenu doit être déclaré lorsqu'il relève d'une activité professionnelle. Reste à savoir comment définir cette activité. « On s'attacherait au caractère régulier de l'activité, pas forcément aux sommes gagnées. Mais la régularité est une notion subjective soumise à contentieux. Et il n'y a pas encore eu de jurisprudence sur le sujet », estime le Syndicat national unifié des impôts (SNUI).Si les redressements n'ont pas eu lieu, c'est que le poker en ligne a 5 ans à peine, et que les amateurs amassaient leur gains sur des sites étrangers. Mais la loi française pourrait changer la donne. « L'Autorité des jeux en ligne a le droit de communiquer toutes les données au fisc », explique l'avocat Thibaut Verbiest. Face au problème, Antoine Dorin admet que « beaucoup de joueurs se posent des questions. Les textes ne sont pas clairs. Après c'est une question d'évaluation du risque. Comme au poker... ». S. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :