SNCF, Air France : que retenir du buzz sur la fin des billets gratuits pour les salariés ?

Les salariés d\'Air France et de la SNCF vont-ils voir leur avantage en matière de billets à prix avantageux ou gratuits remis en cause ? C\'est ce qu\'affirme ce mardi, Le Parisien/Aujourd\'hui en France. Si l\'information s\'avère fondée concernant la SNCF, elle l\'est moins pour la compagnie aérienne. Air France mais aussi des syndicats l\'ont démentie. Contrairement à ce qui a été avancé, il n\'y a pas eu de réunion lundi entre la direction et les partenaires sociaux pour mettre sur le tapis les billets GP (gratuité partielle). « Il n\'y a pas eu de réunion\", explique à La Tribune Béatrice Lestic, secrétaire générale de la CFDT Air France. Une réunion sur la question des billets GP est néanmoins prévue jeudi. Sous couvert de l\'anonymat, un autre syndicaliste précise : « les réunions régulières que nous avons sur ce sujet depuis plusieurs mois ont pour objet de gommer les imperfections de ce système pour qu\'il soit notamment plus juste entre tous les salariés mais pas de le supprimer. Ce n\'est ni l\'intérêt de la direction, ni le nôtre », explique-t-il. Le sujet est très sensible. Une pétition circule chez Air France pour ne pas remettre en cause les billets GP. Avec les forts remplissages, les salariés ont beaucoup de mal à trouver des sièges. Avant l\'annonce de nouvelles mesures de restructuration la direction n\'a pas envie d\'aller chatouiller les salariés avec les billets GP.30% du prix du billetCréé dans les années 40, le système des billets GP permet à tous les salariés du transport aérien, membres de l\'association internationale du transport aérien (Iata) de voyager sur toutes les compagnies. En 2008, la réglementation concernant Air France avait été révisée après un accord passé avec le ministère du Transport sous le gouvernement Fillon. En gros, le prix du billet GP ne peut être inférieur à 30% du prix moyen calculé sur une ligne pour ne pas être considéré par l\'Ursaaf comme un avantage en nature.  Concernant la SNCF, la situation est différente. Comme l\'a indiqué le Parisien, le sujet a été évoqué cet été lors de réunions entre la direction et des syndicats. Ceci après que la Cour des comptes ait, dans un rapport remis en juin, rappelé à l\'ordre la SNCF sur sa politique de billets gratuits ou quasi gratuits, dont bénéficient les cheminots en activité ou à la retraite ainsi que leurs familles (conjoint, enfants, parents grand-parents). En 2010, elle avait déjà averti la SNCF sur ce sujet. Selon les Echos, le nouveau rapport de la Cour des comptes propose de supprimer pour les facilités de circulation pour les ascendants des nouveaux embauchés. Il recommande aussi le rétablissement des lignes et des horaires où les billets gratuits ne pourraient être utilisés. Selon notre confrère, la SNCF attend le rapport définitif de la Cour des comptes pour aborder le sujet en séance plénière du conseil d\'administration. Comme à Air France, la direction a n\'a pas trop envie d\'exciter les syndicats sur ce dossier. Ils le sont déjà suffisamment avec la réforme des retraites et la réforme ferroviaire.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.