Immobilier : les investisseurs de long terme sont de retour

 |   |  234  mots
C\'est un marché de niche qui se porte bien. Les ventes en bloc d\'immeubles, pour un montant unitaire supérieur à 2 millions d\'euros, se sont élevées à plus de 1,2 milliard d\'euros au cours du premier semestre 2012, soit une progression de 100% par rapport à la même période de l\'année précédente. Auteurs de l\'étude, les six principaux cabinets spécialisés dans ce genre de transactions l\'expliquent par \"le retour d\'investisseurs de long terme qui ont représenté plus de 50% des volumes investis, contre 25% un an plus tôt\". \"Les investisseurs privés et foncières familiales ont également connu une forte progression de leurs engagements avec 12,5% des volumes investis\", ajoute les six cabinets dans un communiqué.Une transaction a tiré le marché vers le hautCette embellie est cependant à relativiser. Elle est en partie le fait de la vente par la foncière Gecina en janvier de dix immeubles d\'habitation à Paris et dans sa banlieue ouest pour 395 millions d\'euros, et un autre à Lyon pour 49 millions, soit un montant total de 444 millions. Les six cabinets auteurs de l\'étude sont Jones Lang LaSalle, BNP Paribas Immobilier Résidentiel V2I, Catella Residential, CBRE Capital Markets, Crédit Foncier Immobilier et Foncia Valorisation.Pour aller plus loin :Notre espace diagnostic immobilierLe prix au mètre carré dans votre rueNotre espace crédit immobilie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :